Quelles formations suivre pour devenir game designer ?

Accueil » FAQ : toutes les réponses à vos questions » Quelles formations suivre pour devenir game designer ?

Les études en game design est un parcours pouvant aller de 2 à 5 années en fonction des objectifs de chaque étudiant. Actuellement, il existe un grand nombre d’écoles qui dispensent des formations permettant d’arriver au stade de game designer, mais le choix doit être effectué en fonction de critères stricts. Selon le niveau de l’étudiant, les études commencent après le bac ou en admission parallèle.

Les formations accessibles aux futurs game designer

Dans le but de devenir un game designer, un étudiant doit d’abord être titulaire d’un diplôme de baccalauréat. Pour ceux qui ont déjà choisi ce parcours, il est possible de suivre une formation en parallèle, dès la dernière année de lycée, en filière scientifique ou technique. Afin d’atteindre le niveau demandé pour acquérir toutes les compétences, chaque étudiant se doit d’avoir un bac +4 ou +5.

Dans certaines écoles, les étudiants ayant une licence (bac +3) peuvent déjà exercer ce métier, mais il est toujours recommandé d’aller de poursuivre les études. Ces formations ont été conçues pour les étudiants qui n’ont pas encore de parcours professionnel. Pour les professionnels qui sont déjà en exercice, il existe également des programmes adaptés. Il s’agit ici de la formation pro en jeux vidéo. Celle-ci permet d’obtenir une spécialisation en animation 3D et en game design.

Les diplômes acquis après formations

En fonction du niveau de chaque étudiant, les diplômes peuvent fluctuer. Après l’obtention d’un bac S, ES ou STD2A, l’accès aux formations est déjà possible au sein des écoles qui ne demandent pas de prépas. Toutefois, certaines sont difficiles d’accès, il est indispensable de passer une année de prépa avant de pouvoir les intégrer.

Par la suite, selon les objectifs fixés par les étudiants, les diplômes délivrés sont :

  • le BTS en communication virtuelle, avec une option multimédia ;
  • le BTS en métiers de l’audiovisuel, avec l’option métiers de l’image ;
  • le DUT en informatique, avec l’option imagerie numérique ;

Ces diplômes figurent dans la liste des bacs +2, mais le parcours peut encore évoluer avec l’obtention d’un bac +3/+4 ou une licence pro en jeux vidéo.

Possibilités de poursuivre le cursus

Comme il a été expliqué, quel que soit le niveau, il est toujours possible d’accéder à un rang plus élevé d’études. Cela permet d’accroître ses compétences et de faire évoluer sa carrière. Force est de préciser que la sélection est rigoureuse à chaque étape de formation et il faudra une grande détermination pour réussir.

Pour les étudiants en préparation du BTS ou DUT, l’idéal est de participer directement à des stages permettant de pratiquer, et d’avoir une vision claire du monde professionnel. En procédant ainsi, l’acquisition de compétences et d’expériences sera beaucoup plus aisée. En outre, l’idéal est d’intégrer une école qui dispense des programmes complets et qui offre des stages ou des projets permettant de pratiquer son futur métier.

Après la licence pro en jeux vidéo, les étudiants souhaitant accéder immédiatement au monde professionnel peuvent déjà postuler un poste basique. Par la suite, ils peuvent reprendre leurs études et suivre les formations créées pour les professionnels. Si le game designer a commencé par le level design, il peut devenir un concepteur d’un jeu entier, où il sera l’architecte et le chef d’orchestre de toute une équipe.

Les facteurs clés pour réussir ses études

Devenir game designer n’est pas un apprentissage simple et c’est un parcours qui demande beaucoup de persévérance. Au moment de la sélection des étudiants, les critères sont stricts. Les candidats au concours devront disposer de plusieurs qualités pour réussir le cursus. Dans un premier temps, il faut déployer beaucoup de volonté et de détermination, car les formations sont denses. Avoir le sens du détail et de la perfection est également l’une des qualités les plus requises.

Par ailleurs, durant leur parcours de formation, les participants aux formations devront travailler en équipe. Cette condition se poursuit durant la vie professionnelle, car le game designer travaille toujours aux côtés de plusieurs autres spécialistes. Ceux qui s’intègrent rapidement dans un groupe auront davantage de facilité, car un étudiant fraîchement diplômé occupe rarement un poste de game designer dès l’embauche. Ce qui signifie que le partage d’expérience s’effectue au fur et à mesure de l’évolution de la carrière. Disposer d’une grande créativité, d’un sens artistique, d’une bonne culture générale et de curiosité est la clé pour réussir un game designer étude. Même si l’étudiant possède toutes ces qualités et que l’école ne dispense pas de formations suffisamment élaborées et ciblées, le parcours d’un game designer peut être compliqué. Voilà pourquoi le choix de l’école est également un paramètre à prioriser.

Mis à jour le 16 août 2022