Quelles études faire pour devenir monteur ?

Accueil » FAQ : toutes les réponses à vos questions » Quelles études faire pour devenir monteur ?

La production d’une œuvre audiovisuelle regroupe plusieurs étapes qui vont de l’écriture du scénario à
la diffusion de l’œuvre. Entre le début et la fin du projet, se déroule une étape clé : le montage. Ce
dernier est assuré par le monteur.

Véritable technicien en image et en son, le monteur s’assure de transformer les différents plans en un
film visionnable. Pour y arriver, il doit avoir les compétences et le savoir-faire nécessaires.

De nos jours, il est possible d’apprendre le métier de monteur dans les écoles et universités. À Sup de
Création, plusieurs programmes préparent les étudiants au métier de monteur.

Qu’est-ce qu’un monteur ?


Dans l’univers cinématographique, le monteur est la personne chargée de donner vie à une œuvre
audiovisuelle. Son rôle est d’organiser les plans tournés afin de les transformer en un film, un
documentaire ou une série. La qualité finale de l’œuvre dépend en grande partie de l’intervention et du
talent de ce technicien.

Le monteur peut profiter de différents statuts en fonction du milieu et des conditions dans lesquels il
travaille. Il peut, par exemple, être employé d’une société de production ou encore d’une chaîne de
télévision
. Toutefois, il peut aussi exercer sa profession en tant que travailleur indépendant.

Combien gagne un monteur ?


L’un des principaux avantages d’exercer ce métier est que de nombreuses sociétés, et même des
particuliers recherchent régulièrement des monteurs. Il est, alors, assez facile de trouver du travail dans
ce domaine. À condition toutefois d’avoir le talent et les diplômes nécessaires qui attestent des
compétences.

Pour un employé débutant, le salaire varie souvent de 1500 à 1800 euros nets par mois. Avec les années
d’expérience, ce salaire peut atteindre jusqu’à 3100 euros/mois. Mais en moyenne, l’employé peut
espérer toucher environ 2100 euros bruts par mois.
Pour un travailleur indépendant, le salaire varie de 150 à 400 euros par journée de travail.

Quelles évolutions de carrière pour un monteur ?


De manière générale, l’évolution s’applique surtout au niveau du salaire perçu par le monteur. Il se peut,
donc, que le technicien garde le même poste malgré plusieurs années passées dans la société. Ces
années d’expérience ont cependant un impact direct sur l’importance des projets confiés au technicien.

L’évolution hiérarchique possible dans ce métier est le passage du stade de simple monteur à celui de
chef monteur. Mais pour obtenir plus de responsabilités et d’opportunités d’évolution, il existe une
solution : cumuler plusieurs fonctions.

Ainsi, certains techniciens décident d’occuper à la fois la fonction de monteur et de cadreur ou même de
caméraman.

Les compétences nécessaires pour devenir monteur ?


Pour pouvoir exercer ce métier, il est primordial de posséder certaines qualités, comme :

  • maîtriser les logiciels et techniques de montage ;
  • avoir une bonne culture cinématographique et artistique ;
  • avoir de l’imagination et de la créativité ;
  • avoir le sens de l’écoute ;
  • être capable de travailler seul et/ou en équipe ;
  • être tenace, rigoureux et méticuleux ;


Et ceux qui décident de travailler pour une chaîne de télévision devront en plus savoir faire preuve de
réactivité. À titre d’exemple, dans un journal télévisé, les images sont transmises au monteur quelques
minutes avant la diffusion. Avec un intervalle de temps aussi court, le technicien doit travailler vite sans
commettre la moindre erreur.

Quelles études faire pour devenir monteur ?


Il existe plusieurs formations qui permettent d’apprendre le métier de monteur. Les études dans ce
domaine sont généralement assez courtes. Il est, par exemple, possible de faire carrière avec un Bac+2
en audiovisuel.

À Sup de Création, le programme « film making » intègre trois spécialisations qui ouvrent la voie à
l’apprentissage de ce métier.

Le Bachelor en création et réalisation audiovisuelle : film design 2

Il s’agit du Bac+2 en création et réalisation audiovisuelle. Dans ce programme, les étudiants suivent des
cours qui s’articulent autour de la réalisation d’un projet vidéo. Parmi ces cours figurent des cours sur :

  • le montage ;
  • les techniques de cadrage et de prise de vue ;
  • le graphisme audiovisuel ;
  • la culture cinéma et l’analyse de l’image.


L’objectif global du Bachelor création et réalisation audiovisuelle est de permettre aux étudiants
d’appréhender les processus de la production audiovisuelle.
Ce bachelor est accessible à tous les titulaires d’un Bac+1 en audiovisuel.


Le Bachelor réalisation & production

Le Bachelor réalisation & production vise à transmettre aux étudiants les connaissances nécessaires pour
la conception d’un projet audiovisuel. Dans ce programme, toutes les techniques essentielles de
tournage, de réalisation et de production sont enseignées.

Parmi les cours dispensés dans le programme figurent :

  • les techniques de cadrage & lumière ;
  • l’intégration digitale ;
  • la prise de son ;
  • le montage et l’optimisation.

    En ce qui concerne les pré-requis, cette formation est accessible aux titulaires d’un Bac+2 en création
    audiovisuelle.

les techniques de cadrage & lumière ;
l’intégration digitale ;
la prise de son ;
le montage et l’optimisation.

En ce qui concerne les pré-requis, cette formation est accessible aux titulaires d’un Bac+2 en création
audiovisuelle.

Les débouchés après une formation au métier de monteur


Après avoir suivi des études en montage, les candidats peuvent débuter dans le métier en tant
qu’assistant ou stagiaire. Certains peuvent toutefois se faire directement engager en tant que monteur.

Mis à jour le 14 septembre 2022