Quelles études faire pour devenir metteur en scène ?

Accueil » FAQ : toutes les réponses à vos questions » Quelles études faire pour devenir metteur en scène ?

La tâche qui incombe au metteur en scène est de donner vie à une œuvre. Cette œuvre peut être une
pièce de théâtre, un opéra ou encore une production audiovisuelle (films, clips et autres). Il s’agit donc
de l’une des fonctions principales et les plus importantes dans l’univers cinématographique. Mais pour
devenir metteur en scène, il est nécessaire de se former.

Sup de Création propose aux étudiants différentes formations axées autour de l’apprentissage de l’art
de la mise en scène.

Qu’est-ce qu’un metteur en scène ?


Le metteur en scène est la personne qui s’assure de la cohérence des éléments constitutifs d’une
production. Dans la pratique, cette personne impose un ensemble de choix artistiques afin de fournir
une interprétation correcte d’une œuvre.

Le metteur en scène est alors en première position concernant le choix des décors, des costumes ou
encore des acteurs. C’est également lui qui régit les événements qui se déroulent sur la scène ou sur le
plateau de tournage. Il indique, entre autres, aux acteurs où se positionner, quelle intonation prendre et
aux techniciens quels éclairages utiliser.

Véritable technicien, le metteur en scène joue aussi le rôle de coordinateur des équipes artistiques et
techniques. Généralement, il travaille sous la direction du réalisateur.

Quelle est la différence entre un metteur en scène et un réalisateur ?


De nos jours, le réalisateur est souvent confondu avec le « metteur en scène ». Or, dans les faits, il s’agit
de métiers bien distincts avec leurs propres spécificités.


Le rôle du réalisateur


Cette personne est principalement chargée de mener à bien un projet audiovisuel. Ce processus va de la
note d’intention à la post-production, en passant évidemment par le tournage. Elle se charge également
de vendre une œuvre auprès des sociétés de production avant même sa réalisation.

Le réalisateur est alors le chef d’orchestre qui dirige et gère l’ensemble de toutes les équipes durant la
production. Il veille à ce que chacun (acteurs et techniciens) remplisse son rôle afin de produire une juste
interprétation de l’œuvre.

Il faut toutefois savoir que le réalisateur, comme le metteur en scène, peut écrire des scénarios.


Le rôle du metteur en scène

Le metteur en scène correspond à la fonction de réalisateur dans les arts du spectacle, notamment au
théâtre. Toutefois, cette fonction peut également se retrouver au cinéma.

Dans cet univers, le rôle du metteur en scène est principalement d’assurer le bon déroulement de la
réalisation scénique. Son travail prend fin lorsque toutes les scènes sont tournées. Le réalisateur, lui,
doit également encadrer les équipes préposées au montage et à la diffusion de l’œuvre.

Les compétences nécessaires pour devenir metteur en scène


Pour exercer ce métier, il faut avant tout avoir de solides bases en comédie. D’ailleurs, de nombreux
metteurs en scène ont débuté en tant que comédiens. Sans ces connaissances en comédie, il est difficile
de transmettre aux acteurs la bonne manière de jouer un personnage.

Toute personne désireuse de devenir metteur en scène doit également avoir une bonne culture
cinématographique
. Pour rappel, cette fonction exige la capacité de combiner correctement les
costumes, les décors et les jeux de lumière. Une bonne culture cinématographique permette au metteur
en scène de faire les meilleurs choix en respectant les règles de l’art.

Un sens artistique poussé ainsi que la créativité sont également des pré-requis pour exercer ce métier.
Le metteur en scène doit avoir le sens du relationnel et être capable de gérer une équipe.

Quelles études faire pour devenir metteur en scène ?


L’un des principaux avantages d’opter pour le métier de metteur en scène est que plusieurs chemins
mènent à celui-ci. Habituellement, les futurs étudiants se tournent vers des études de comédie. Bien
que ce type de formation permet effectivement d’appréhender le métier, il en existe d’autres,
notamment :

  • les formations en mise en scène ;
  • les licences en arts du spectacle ;
  • les licences d’études théâtrales ;
  • les formations en arts et techniques du théâtre.

À Sup de Création, il est possible d’intégrer la filière « film making ». Cette dernière regroupe plusieurs
modules qui s’articulent autour du métier de réalisateur et/ou de scénariste. Et les connaissances
acquises dans ce domaine peuvent être utilisées dans l’exercice de la fonction de metteur en scène.

Mais, quelle que soit la formation choisie, des connaissances en comédie seront toujours nécessaires
pour exercer le métier.

Quels sont les pré-requis pour apprendre le métier de metteur en scène ?


Pour ce qui est des études de comédie, l’intégration aux formations se fait généralement après le Bac.
Les candidats peuvent, ensuite, aller jusqu’au Bac+3 ou Bac+5.

Concernant les pré-requis pour intégrer les programmes de Sup de Création, ceux-ci diffèrent selon les
programmes en question.


Le Bachelor en storytelling, écriture & scénario

La 3ème année storytelling, écriture & scénario est consacrée à l’apprentissage du métier de scénariste.

Pour intégrer ce programme, les candidats doivent être titulaires d’un Bac+2 en arts plastiques, cinéma
ou en communication audiovisuelle.


Le Bachelor en réalisation & production


Le programme de la 3ème année réalisation & production s’articule autour de l’apprentissage du métier
de réalisateur.


Pour pouvoir l’intégrer, les candidats doivent valider un Bac+2 en création audiovisuelle.

Les débouchés d’une formation au métier de metteur de scène


À la fin des différents programmes de formation, les diplômés peuvent prétendre au poste d’assistant
metteur en scène.

Ils peuvent également approfondir leurs connaissances ou lancer leur carrière en travaillant comme
metteur en scène indépendant.

Mis à jour le 14 septembre 2022