MASTERCLASS : Rencontre avec Mélanie Pennec

rédigé le 29 janvier 2019 par Sup de Création

MASTERCLASS : Rencontre avec Mélanie Pennec

Les étudiants de 2e année du cycle Team Créatif ont reçu la visite de Mélanie Pennec, Directrice de Création de l’agence DDB. Retour sur cette rencontre passionnante et inspirante.

Le parcours de Mélanie Pennec

Alors qu’elle passe son diplôme à l’École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art, Mélanie Pennec se fait remarquer par un créatif de Publicis Conseil qui l’embauche en CDI comme assistante directrice artistique : “Même si je n’étais pas la plus forte, il savait que j’allais bien travailler” raconte-t-elle aux étudiants. C’est donc chez Publicis Conseil qu’elle fait ses armes et rencontre Jean Weessa, avec qui elle forme, encore aujourd’hui, un team créatif : “Avec Jean, nous sommes tous les deux Directeurs Artistiques. On n’est pas toujours d’accord sur tout mais on fait toujours en sorte d’aller au bout de nos idées”. Ensemble, ils intègrent ensuite l’Agence V, “une petite agence mais très chouette, on a pu explorer plein de choses”, qui fusionne avec DDB. Ils décident alors de tenter leur chance chez Altmann + Pacreau où ils ne restent finalement que 6 mois. “On a beaucoup appris mais on s’est rendu compte qu’on aimait bien DDB. C’est une agence qui a quelque chose de très humain alors on les a rappelés”. Et c’est comme ça que le duo créatif a fait son retour dans l’agence DDB où il se trouve encore aujourd’hui.

Quelques campagnes de Mélanie Pennec

Mélanie Pennec a ensuite présenté quelques uns de ses travaux aux étudiants de Sup de Création :

DDB Paris pour La Maison de la Radio “Soundfighter”

Comment attirer des populations plus jeunes à la Maison de la Radio ?
Comme ça. Parce que, finalement, le classique, c’est ludique.

DDB Paris pour La Licra : “No likes for racism”

“Pour ce projet, nous devions répondre à plusieurs contraintes : faire une campagne mobile, à destination des jeunes. Ici, nous avons essayé de ne pas faire quelque chose de larmoyant mais plutôt de vraiment faire parler de La Licra”.

DDB Paris pour Médecins du monde : “No excuses”

“Le brief était assez vague alors nous avons pensé à notre propre façon de nous comporter quand nous refusions de faire des dons. Nous ne voulions pas culpabiliser les gens et leur montrer qu’il existe d’autres moyens de faire des dons, par courrier, sur internet…”.

DDB Paris pour L’Équipe : “J’ai appris avec l’Équipe”

“Pour célébrer les 70 ans de l’Équipe, on a voulu mettre en avant le fait que les lecteurs de ce journal ont des connaissances que les autres n’ont pas.” Cette campagne récolte de nombreux prix, Mélanie Pennac et Jean Weessa sont nommés créatifs de l’année et récoltent un Lion. “Avoir un Lion, c’est pas une obsession mais c’est une pression” explique-t-elle.

Les 4 conseils de Mélanie Pennec aux étudiants de Sup de Création

Les étudiants ont ensuite pu échanger avec Mélanie Pennec et recevoir quelques conseils avisés :

1- Aller au cinéma

“La pub s’inspire beaucoup du cinéma, c’est donc très important de regarder des films ou des clips, de façon très analytique”.

2- Faire un travail de veille

“Il y a aussi un vrai travail de compilation à faire au quotidien pour trouver de bonnes références. Je prends beaucoup de notes de tout ce que je vois, je garde les noms des réalisateurs ou des chefs opérateurs qui ont fait un travail qui m’a marqué”.

3- Apprendre à laisser (parfois) son égo de côté
“Quand on monte une campagne, il ne faut pas avoir trop d’égo. Il faut laisser le réalisateur s’exprimer. Parfois, on écrit un script et c’est finalement le réalisateur qui a le dernier mot car, à travers son style, il apporte un vrai plus au projet. C’est pour cela que je suis très sensible à sa note d’intention”.

4- Avoir envie d’apprendre

“Je travaille essentiellement avec des jeunes fraîchement sortis d’école. Quand je recrute quelqu’un, je juge vraiment le travail, je suis dans l’humain et je cherche un profil, une réelle envie d’apprendre”.

Et pour la suite ?

Avec près de 20 projets en cours, au moment où elle rend visite aux étudiants de Sup de Création, Mélanie Pennec leur confie : “J’aime être là où je suis, j’aime la place que je suis en train d’avoir. Pour la suite, j’aimerais imaginer des campagnes qui font le tour du monde”. C’est ce qu’on lui souhaite aussi.

Merci à Mélanie Pennec pour sa venue à Sup de Création !

Comments

Les derniers articles

Rechercher