Quel est le salaire d’un chef opérateur ?

Accueil » FAQ : toutes les réponses à vos questions » Quel est le salaire d’un chef opérateur ?

Le chef opérateur est un professionnel plus connu sous le nom de directeur de la photographie. Il
s’agit d’un artiste qui dispose d’un savoir-faire particulier lui permettant d’assurer la qualité des
photos grâce à l’éclairage. Il travaille avec les producteurs et réalisateurs, mais il est également
possible qu’il soit autonome. Son salaire est assez conséquent, mais il fluctue en fonction de
plusieurs paramètres.

Chef opérateur : présentation du métier


Le métier de chef opérateur consiste à garantir la qualité technique et artistique au moment d’une
prise de vue d’un projet cinématographique ou d’une production télévisée. Il s’agit de l’une des
tâches les plus créatives figurant dans la technique audiovisuelle. Dans le monde de la
cinématographie, le chef opérateur ou directeur de la photographie est le spécialiste du cadre et de
la lumière. C’est donc l’un des professionnels les plus proches du réalisateur.

Préparation du tournage


Parce que le chef opérateur est l’un des intervenants les plus importants du tournage, il prend part à
la préparation du plateau. En l’occurrence, c’est sa mission de repérer les lieux qui seront
appropriés. Grâce à son savoir-faire technique, il est en mesure de détecter à première vue les
anomalies et les atouts d’un lieu prévu pour le tournage. De ce fait, il peut déjà prendre les mesures
nécessaires pour améliorer la qualité de l’endroit, si nécessaire.

En outre, le chef opérateur est également chargé d’évaluer les coûts et moyens techniques
indispensables au tournage. Il commence à tester les équipements nécessaires à la prise de vue. Cela
lui permet d’anticiper les éventuels soucis techniques qui ne doivent surtout pas se manifester
durant le tournage.

Durant la prise de vue


C’est surtout lors du tournage que le chef opérateur doit être le plus attentif et réactif. Il s’intéresse
aux couleurs, textures et à l’éclairage afin d’assurer la perfection des images. Il coordonne donc
toutes les équipes qui interviennent dans la prise d’une image. Cela inclut à la fois :

● l’assistant réalisateur ;
● les cadreurs ;
● le machiniste ;

● les électriciens.

Après le tournage


La tâche du chef opérateur ne se limite pas au tournage, car il doit encore veiller à ce que toutes les
scènes du film soient uniformes. Il peut donc participer au montage afin d’obtenir le résultat
souhaité. Puis, s’il travaille pour la télévision, il peut intervenir de façon ponctuelle pour parfaire
l’éclairage en régie et aider le chef éclairagiste.

Parcours pour devenir chef opérateur


Parce qu’il est ici question d’un métier technique, le chef opérateur doit suivre un parcours bien
dessiné pour exceller dans son domaine d’activité. Il doit d’abord suivre des études ou formations
dans le but d’obtenir un BTS en audiovisuel, option image qui représente les bases requises pour
exercer ce métier.

Dans le but de devenir un directeur de la photographie réputé, l’idéal est d’effectuer des études dans
une école de cinéma. La formation venant d’un établissement aussi ciblé est complète, et dispense
toutes les techniques permettant de maîtriser l’image.

Il est important de noter qu’un chef opérateur peut travailler dans plusieurs domaines et non pas
uniquement au cinéma. En effet, en tant que directeur de la photographie, il peut participer à la
réalisation d’un téléfilm, d’un clip, d’une publicité, d’une émission télé ou d’un documentaire. Pour
ceux qui souhaitent encore évoluer, le parcours peut déboucher vers le métier de réalisateur.

Compétences et qualités requises


Grâce aux formations qu’il a suivies, le chef opérateur dispose de nombreuses compétences dans le
domaine de la photographie. Mais en dehors de cela, exercer ce métier demande aussi certaines
qualités. Pour ce qui est des compétences, le directeur de la photographie doit :

● avoir des connaissances techniques strictes en image : les études théoriques et pratiques
permettent de les acquérir ;
● disposer d’un sens artistique et culturel bien développé : c’est grâce à cela qu’il arrive à
perfectionner son travail. Il est indispensable de s’entraîner rigoureusement et de se former
auprès de professionnels.

En ce qui concerne les qualités demandées pour être chef opérateur, vous devez d’abord être bien
organisé et rigoureux. Ce métier est pointilleux et nécessite une grande volonté de la part de
l’exécutant. Puis, vous devez être en mesure de travailler efficacement en équipe. La coordination
des équipes et la gestion des matériels se font à la chaîne, surtout sur un grand plateau. La
communication doit être impeccable. Le leadership et le dynamisme sont également de grands
atouts pour un chef opérateur.

Calcul du salaire d’un chef opérateur

Selon le salaire conventionnel, un chef opérateur doit toucher aux environs de 2 200 € par semaine.
Cependant, tout va dépendre des moyens dont dispose la production pour la réalisation d’un projet.
Parce que c’est un intermittent du spectacle, son contrat est valable pendant la durée du tournage
uniquement.

Pour un chef opérateur débutant, le salaire hebdomadaire tourne autour de 1 100 € à 2 200 € bruts.
Il est donc l’un des techniciens les mieux payés de l’équipe du tournage. Mais cette rémunération est
à la hauteur des études qu’il a effectuées pour acquérir les compétences et qualités nécessaires afin
de mener à bien son travail.

Mis à jour le 2 septembre 2022