Comment s’appelle une pub sur internet ?

Accueil » FAQ : toutes les réponses à vos questions » Comment s’appelle une pub sur internet ?

La publicité utilise toujours la télévision et les autres canaux habituels pour susciter
l’intérêt des clients. Cependant, l’impact d’internet sur les habitudes des
consommateurs oblige tout acteur commercial à avoir recours à la publicité en
ligne
. Ce levier de communication moderne doit être exploité en parallèle avec les
médias pour atteindre les objectifs de vente. Cette forme de publicité peut paraître
plus complexe, mais elle est également plus efficace. Elle prend le nom de publicité
digitale
ou de publicité numérique. Nous allons explorer les différentes possibilités
de l’utiliser à des fins commerciales.

L’annonce et le référencement payant


L’annonce est d’une importance capitale en matière de publicité numérique.
Chaque annonce doit être attrayante pour retenir l’attention du récepteur de par sa
structure et le message qu’elle véhicule. Elle doit surtout pousser le récepteur à
effectuer une action. En plus de cette annonce engageante, plusieurs techniques
servent aussi à parfaire une publicité en ligne. On peut les englober dans ce que
nous appelons le référencement payant. C’est le moyen d’attirer la cible vers
l’annonce. Il faut alors influencer la recherche effectuée par les internautes pour que
celle-ci aboutisse à l’offre proposée.

Le référencement payant ou search engine advertising (SEA) est proposé par
Google. Avec cette technique, il faut acheter des mots-clés pour faire apparaître les
publicités dans les résultats des requêtes des internautes. Un lien commercial est
mis à la disposition de ces internautes pour les orienter. En cliquant sur ce lien, un
visiteur atterrit sur l’annonce, et peut regarder la publicité. Il est alors informé sur les
produits ou services proposés, et deviendra un prospect.

C’est l’efficacité d’une annonce, et sa cohésion avec les besoins de l’internaute, qui
le convertissent par la suite en client. Cette option de référencement payant est
accessible depuis l’interface Google Ads. La réussite de ce genre de publicité est
assurée par la pertinence des mots-clés et justifiée par le nombre de clics généré.

L’affichage et la publicité programmatique


L’affichage est la forme la plus fréquente de publicité en ligne, en dehors du réseau
Google. On l’appelle « display ». C’est l’espace publicitaire servant à faire connaître
une entreprise sur la toile, en tant que commercial. Comme le SEA, il faut aussi
acheter l’affichage sur internet. Il convient d’automatiser son achat, d’où la notion de
publicité programmatique. L’affichage met en avant des éléments visuels et
graphiques influençant la décision de son récepteur. Ces éléments de ciblage
prennent généralement la forme d’une bannière, d’un GIF ou d’une vidéo.

À noter que la bannière est un élément web animé ou statique mettant en avant le
message publicitaire à transmettre. En cliquant sur notre bannière, l’internaute atterrit
sur un site. S’il est programmé sous un format vertical, on l’appelle « gratte-ciel » ou
skyscraper. Les annonceurs peuvent donc opter pour un affichage contextualisé, ou
choisir, au préalable, les sites sur lesquels une publicité va apparaître. Avec la
première option, le moteur de recherche affiche automatiquement une annonce sur
les sites correspondant à un certain contexte. Il est également possible d’acheter
directement un espace publicitaire en ligne auprès des sites qui les proposent.

La publicité via les réseaux sociaux et YouTube


Très tendances actuellement, les réseaux sociaux proposent aussi leurs services
de publicité digitale. Facebook est le plus connu des annonceurs grâce à son
système de contenus sponsorisés. Après l’achat d’un forfait publicitaire de Facebook,
une page est mise en avant. L’audience est ciblée en fonction des centres d’intérêt
et de l’emplacement géographique d’une entreprise et d’un commerce. En tant
qu’annonceurs, nous avons la possibilité de présenter notre annonce sous divers
formats pour booster nos campagnes publicitaires.

Il est possible d’intégrer des photos et des vidéos à une publicité afin de mieux
faire connaître un service, ou un établissement, ainsi que d’ajouter un lien à chacun
de ces éléments de ciblage. Avec la fonctionnalité dénommée « le carroussel », un
annonceur a la possibilité d’ajouter jusqu’à 10 photos à chaque annonce. Il peut
également se servir d’Instagram pour diffuser des publicités photo ou vidéo au
moyen des stories. La probabilité de réussir une campagne publicitaire via
Facebook et Instagram est plus élevée grâce au nombre d’utilisateurs présent sur
ces réseaux.

Linkedin Ads propose aussi ses offres de publicité digitale. Le canal de
communication proposé par ce réseau social professionnel est particulièrement
avantageux pour faire connaître une marque. Il s’agit d’établir des critères pour
définir des cibles après avoir conçu une publicité. Linkedin Ads diffuse le contenu

sponsorisé sur le fil d’actualités de ces utilisateurs cibles, notamment les futurs
étudiants. Il est aussi possible de faire apparaître une annonce textuelle ou un
display que les prospects saisissent facilement. Les inmails sponsorisés de Linkedin
Ads servent aussi à envoyer un message privé publicitaire à un contact précis.

Les publicités sur internet sont également plus efficaces via Youtube, et le choix de
format est large. Il est possible de diffuser une annonce vidéo graphique, visible à
droite de la vidéo regardée, ou encore une vidéo bannière. Une option permet de
mettre en ligne une annonce vidéo désactivable ou non. Pour l’annonce non
désactivable, la publicité dure au maximum 30 secondes. Il est également possible
d’insérer une annonce non désactivable de 6 secondes qui précède une vidéo.

Mis à jour le 9 septembre 2022