Chef opérateur : qu’est-ce qu’il y a à savoir sur le métier ?

Accueil » FAQ : toutes les réponses à vos questions » Chef opérateur : qu’est-ce qu’il y a à savoir sur le métier ?

Vous êtes un passionné de photographie et/ou de prise d’image ? Vous aimez rester au courant des
dernières nouveautés concernant les techniques, les appareils et les différents outils pour prendre des
photos et vidéos ? Vous pouvez exploiter professionnellement cet amour pour votre art et ces qualités,
en les mettant au profit de l’audiovisuel, du design et de la photographie.

Si vous avez un talent naturel pour prendre des photos et des vidéos artistiques, le métier de chef
opérateur est à votre portée. Il suffit, tout simplement, de mieux connaître le milieu et ce qu’il faut faire
pour y accéder. C’est l’objet de cet article.

Qu’est-ce que le métier de chef opérateur ?


Être chef opérateur est passionnant et loin d’être fatigant lorsque l’on aime la photographie et la prise
d’images. Ce métier est même très facile pour ceux qui ont un talent inné pour détecter les meilleurs
plans et les effets de luminosité et de contraste
les mieux adaptés pour une prise parfaite et artistique.

En effet, le chef opérateur est le premier, voire le seul responsable technique des prises d’image et de
la qualité artistique
de celle-ci. Il se doit de mobiliser tout son talent, sa créativité, ses acquis et son
équipe pour assurer cette fonction principale. C’est la raison pour laquelle son rôle fait partie des plus
essentiels dans un projet cinématographique ou audiovisuel.

Il a un pouvoir décisionnel sur tous les aspects des prises de vues, depuis le cadrage jusqu’à l’éclairage
et la composition des images. Si en pratique, le chef opérateur est un technicien, il se doit
impérativement d’être un artiste, car le fruit de son travail doit être artistique.

Compte tenu de sa mission, un minimum de talent est alors requis pour devenir chef opérateur. En
fonction de sa capacité d’apprendre en autodidacte et de sa réactivité, il se doit également de choisir

une formation certifiante ou diplômante. La maîtrise des techniques et des outils de base est
effectivement une nécessité pour le métier de chef opérateur.

Un chef opérateur travaille le plus souvent dans le cinéma, la télévision et les médias. En termes
simples, son intervention peut être requise pour la réalisation de tout projet audiovisuel. Si vous
devenez un bon chef opérateur, vous pouvez gagner environ 2 200 euros par semaine. Cela dit, pour y
parvenir, vous devez fournir un travail de qualité à chaque fois.


Que peut et doit faire un chef opérateur ?


La prestation du chef opérateur débute avant même que le tournage commence. Il doit rester très
réactif pendant toute la durée du tournage et se doit d’être particulièrement méticuleux vers la fin, lors
des dernières vérifications.


Pour vous donner une idée de ses compétences et de ses obligations, le chef opérateur a pour mission
d’assurer le cadrage et de sélectionner les décors avant chaque prise. Il est également de son devoir de
repérer les lieux vers lesquels diriger la caméra et se doit d’ajuster la luminosité en fonction du rendu
voulu. C’est à ce niveau qu’il aura particulièrement besoin d’user de tous ses acquis techniques.

Lors du tournage, encore, sa présence est constamment requise pour s’assurer de la bonne
coordination de toute l’équipe technique image
qu’il a sous sa direction. Pour maintenir la qualité des
prises et l’homogénéité du rendu, il est de son devoir de surveiller les niveaux de luminosité et les
contrastes.

Le travail du chef opérateur se poursuit après le montage. Il est présent lors de la dernière ligne droite,
juste avant de présenter le projet au grand public. En effet, il a la mission d’harmoniser le tout en
veillant à ce que toutes les séquences soient esthétiques et s’accordent avec l’objet du film. Il peut,
ainsi, effectuer quelques ajustements et modifications en se servant des techniques du numérique.

Quelles qualités posséder pour devenir chef opérateur ?


Le plus important pour devenir chef opérateur est le talent. Il doit avoir un excellent sens de
l’observation et de l’esthétique.
Les compétences techniques ont également toute leur importance et
doivent être mises au service de son art. Nous vous conseillons alors de passer par une formation,
même courte, pour exceller dans ce métier.

De nombreux programmes sont disponibles pour devenir chef opérateur. L’école des Creative Makers
dispose de plusieurs parcours pertinents qui préparent les étudiants à l’exercice de cette profession.
Pour y accéder, rendez-vous sur le site et consultez nos différentes formations. Pour toute autre
question, vous pouvez également accéder à notre FAQ.

Si vous avez le projet de devenir chef opérateur depuis longtemps, l’idéal est de choisir un bac pro
photographie
. Cela vous donnera ensuite accès aux différents BTS des métiers de l’audiovisuel. Vous
pouvez même aller jusqu’en Master pour accumuler le plus d’acquis.

À l’école des Creative Makers, vous êtes libre de choisir le cycle qui vous convient, qu’il soit court ou
long, depuis le niveau bac +1 jusqu’au bac +5. Nous vous conseillons également de faire des stages pour
vous initier au travail et vous habituer au milieu.

Mis à jour le 2 septembre 2022