Assistant réalisateur formation

Accueil » FAQ : toutes les réponses à vos questions » Assistant réalisateur formation

Le réalisateur est le premier responsable du bon déroulement d’une production audiovisuelle et de la
supervision de toutes les équipes. Il est donc celui qui se trouve à la tête du projet, depuis le tournage
jusqu’au montage de l’œuvre. Cependant, pour assurer correctement ses missions, il s’appuie sur
d’autres collaborateurs, notamment sur l’assistant réalisateur.

L’assistant réalisateur se présente alors comme la passerelle entre son supérieur hiérarchique et le reste
de l’équipe de production. Ce métier exige donc les mêmes compétences et qualités que celui de
réalisateur. Quelles formations pour devenir assistant réalisateur ?

Qu’est-ce qu’un assistant réalisateur ?


Comme son nom l’indique, il est celui qui assiste le réalisateur. De ce fait, il travaille donc directement
sous les directives du réalisateur.

Dans la pratique, il est à la fois les yeux, les oreilles et le bras droit du réalisateur. C’est souvent par son
intermédiaire que les requêtes sont transmises à l’ensemble de toute l’équipe de production. Son rôle
principal est de veiller au bon déroulement du projet et surtout, du tournage. Et bien évidemment,
l’assistant réalisateur participe à toutes les activités auxquelles son supérieur participe.

Comme la majorité des cadres et techniciens dans l’audiovisuel, l’assistant réalisateur peut travailler en
dehors de l’univers cinématographique. Il peut, par exemple, travailler pour une chaîne de télévision ou
dans le secteur du spectacle.

Et il faut savoir que sur les grosses productions cinématographiques, l’assistant peut être assisté par
d’autres assistants.

Quelles sont les missions de l’assistant réalisateur ?


Le réalisateur se fait aider par son assistant et peut également lui déléguer de nombreuses tâches.
Autrement dit, les deux vont avoir plus ou moins les mêmes missions, mais dans des mesures
différentes.

Le travail de l’assistant réalisateur commence, donc, par l’étude du scénario avec son supérieur et
différentes équipes. Il participe ensuite à l’élaboration du plan de tournage, mais également du budget
de la production.

Son prochain travail consiste ensuite à procéder aux différents repérages et faire une liste de toutes les
ressources nécessaires. Il doit, entre autres, déterminer toutes les personnes à recruter, ou encore les
décors à utiliser.

Et au quotidien, il s’assure que le plan de tournage soit respecté et que le projet se déroule comme il
faut.

S’il travaille pour une chaîne de télévision, il est généralement présent sur le plateau. Il assure le lien
entre le réalisateur qui se trouve en régie et les équipes sur le plateau.

Les compétences requises pour faire le métier d’assistant réalisateur


En règle générale, il faut les mêmes compétences et qualités pour exercer le métier de réalisateur et
d’assistant réalisateur. D’autant plus que l’assistant peut être amené à faire le travail du son supérieur
dans certaines circonstances.

Pour pouvoir travailler en tant qu’assistant réalisateur, il faut :

  • maîtriser les techniques liées à réalisation audiovisuelle ;
  • connaître tous les processus inhérents à la réalisation audiovisuelle ;
  • Être un sens de l’organisation très prononcé ;
  • avoir des talents de manager ;
  • être autonome ;
  • être capable de prendre des initiatives,
  • avoir une bonne culture cinématographique ou artistique en général.

    Pour espérer durer dans ce métier, il est aussi obligatoire d’avoir une excellente condition physique. Ce
    métier est très éprouvant, car il implique de nombreux déplacements et parfois, de rester debout de
    nombreuses heures.

Le salaire d’un assistant réalisateur


Comme son supérieur et la majorité des personnes travaillant dans le cinéma, l’assistant réalisateur
possède le statut d’intermittent du spectacle. Il est donc payé en fonction des projets sur lesquels il
travaille. Le montant de son salaire peut donc varier considérablement.

S’il travaille dans le secteur cinématographique, l’assistant peut gagner environ 2 100 euros/semaine,
voire plus. Et un second assistant ou 2èm e assistant réalisateur touche en moyenne 1 500
euros/semaine.

S’il travaille pour une chaîne de télévision, à ses débuts, l’assistant gagne environ 2 500 euros/mois.

L’évolution de carrière de l’assistant réalisateur


L’un des principaux avantages de ce poste est qu’il ouvre la porte à de nombreuses opportunités de
carrières.

Les assistants réalisateurs sont par exemple très sollicités lors des tournages de clips et de publicités.
Cela leur permet d’acquérir de l’expérience, mais également de se faire connaître dans le milieu.

En gagnant suffisamment d’expérience et de notoriété, un assistant peut espérer devenir réalisateur.


Quelles formations pour devenir assistant réalisateur ?

L’idéal pour apprendre le métier d’assistant réalisateur est d’intégrer une formation en cinéma et de
suivre un cursus complet. Toutefois, il est possible de se former au métier avec un BTS en audiovisuel.

À Sup de Création, les étudiants bénéficient du programme « film making ». Celui-ci intègre un cursus
complet qui prépare notamment au métier de réalisateur et/ou d’assistant réalisateur. Ce cursus se
compose de :


La 1 ère année de Bachelor design visuel et création graphique


Le Bachelor design visuel et création graphique est une introduction à la culture cinématographique,
graphique et artistique. Les étudiants y apprennent les bases de la réalisation et du graphisme.


La 2èm e année de Bachelor création et réalisation audiovisuelle


Le Bachelor création et réalisation audiovisuelle vise à élargir les connaissances acquises dans le cadre de
la 1 ère année d’étude en audiovisuel. Il développe davantage les techniques et la culture audiovisuelle.


La 3 e année de Bachelor réalisation & production


Le Bachelor réalisation & production s’articule autour des techniques de réalisation audiovisuelle. Il
forme les étudiants sur la manière de gérer une production audiovisuelle.

Mis à jour le 14 septembre 2022